mercredi 1 janvier 2020

Présentation du Blog Steph48800



Bienvenue sur mon Blog dédié à tous ceux qui attraits au cyclisme.
Vous pouvez retrouvez les différent thèmes ci dessous sur mon nouveau site: Testvelo.com


 

        Les résumés et compte rendue de courses

        Des tests et comparatifs de différents matériels

        De conseils d’entrainements (Un suivi personnalisé est possible, remplissez le formulaire de contact spécifique)

        De la diététique     

        De la mécanique (basique à plus évoluée…)

        Des sports complémentaires ou ayant attraits à la pratique du cyclisme

        Des tableaux de calculs, des outils et autres documents téléchargeables

        De témoignages ou autres commentaires envoyés via le formulaire de contact ou par mail

        Et enfin d’une médiathèque photos et vidéos via Youtube


N’hésitez pas à laisser une trace de votre visite dans les commeantaires et faire part de vos remarques. 

vendredi 31 mars 2017

Annemasse-Bellegarde 2017




Je vais vous proposer un résumé de cette classique Elite la plus ancienne du calendrier amateur ! En effet en cette année 2017, c’est la 120e édition ! Mais c’est aussi l’une des plus difficiles. Avec près de 180 kilomètres sur les éditions précédentes, cette année le parcours a été modifié pour 166 kilomètres et un peu plus de 2000m de dénivelé.

En ce dimanche 26 mars, le soleil est de la partie et c’est à souligner car depuis déjà 2 ans la pluie ou même la neige étaient les invités de dernière minute… Certes c’est un beau soleil mais avec une chaleur timide. Nous allons effectuer des passages à près de 1000m d’altitude comme vous le constatez sur le profil ci-dessous:


Comme à mon habitude, je me prépare les muscles à base de crème de massage Embrocation Siamoise. Je prévois entre 4h15 et 4h30 de course, de quoi penser à bien s’alimenter. Des barres énergétiques et gel de l’effort de mon partenaire ON-Energy m’aideront à tenir la distance et prévenir d’éventuels "coups de zouzou"… Comme depuis un gros mois, je chevauche le HMS de chez MG Tech Bikes avec toujours le pédalier spécifique à la marque. 

12h20, nous voici lancé pour le départ fictif, le temps de saluer quelques concurrents et amis puis arrêt avant le départ réel à la sortie d’Annemasse. Ça part à bloc, presque au sprint ! Je tombe les dents au fur et à mesure jusqu’à me retrouver sur le 37×11 soit 53.28×11 et encore je cherche des dents supplémentaires ! Nous sommes à plus de 50km/h ! Et ce rythme ne va presque pas baisser pendant plus d’1h, pour dire la première heure s’est faite à 47km/h de moyenne ! A cette allure, j’ai du mal à rester bien placé et surtout je ne parviens pas à remonter vers l’avant du peloton. Je sens encore plus mon manque de force et de compétitions (pour rappel, j’ai été blessé une grande partie de l’hiver ce qui a retardé ma préparation et reprise des courses).

Nous sommes au pied de la première difficulté, la côte de Choisi (60kms de course et 1h20 !) le rythme est très élevé et pour cause, aucune échappée ne s’est formé sur le plat, il faut durcir la course, les grosses équipes font monter très fort !
Hélas le pack explose et plusieurs cassures se forment, je remonte mon handicap mais étant beaucoup trop loin au pied, au sommet je ne parviens pas à intégrer le premier peloton…

Je me retrouve en chasse patate derrière celui-ci mais en 1 kilomètre j’ai vite compris que je ne rentrerai jamais. Je me fais reprendre par un petit peloton où nous essayons tant bien que mal de revenir mais l’écart grandi aussi vite que les kilomètres filent ! Je sais que je vais finir loin de la tête, maintenant le but est de rallier l’arrivée dans un temps honorable et de profiter de la course pour travailler les relais et le rythme en bosse.


De plus avec mon montage hybride de roues Alpin’s Wheel, ma basse de 20mm à l’avant et ma 50mm à l’arrière, ces bosses de 5 à 6% se montent facilement.
La particularité d’Annemesse-Bellegarde est de "tourner" régulièrement très proche de l’arrivée. Ce qui incite beaucoup de concurrents à "mettre la flèche". Et c’est ainsi que notre petit peloton fond comme neige au soleil si bien que nous abordons l’avant dernière difficulté du jour, le Mont, à une dizaine d’unités et nous en perdrons encore 2 qui se sont arrêtés à leur camion d’assistance ! 

Au bout de 4h20, nous franchissons la ligne d’arrivée avec plus de 20’ de retard sur le vainqueur du jour ! Mais j’ai tout de même une moyenne de plus de 38km/h, ce qui est très rapide sur cette classique mais que dire des 42km/h des premiers !? De mémoire d’anciens, c’est une des éditions les plus rapides qu’ils aient connus !


 
Bien sûr je suis déçu de mon résultat mais aussi ce dernier est assez logique, pour rivaliser à l’avant à ce rythme sans compétition ou presque et avec un niveau de coureur si relevé la tâche s’annonçait rude ! Maintenant j’accentue mes entrainements sur la force et le rythme pour être compétitif rapidement et remonter dans les classements…